Occupation Double chez nous, épisodes 7-11: Ménagère, couperose et décor cheap

Ben oui, Montréal est passée en zone rouge pis l’été est fini. Mais tsé, on a su que Cédrick le tatoué éliminé pis Anne-Catherine le regard vide ont eu des rapprochements dans la maison des éliminés et sont maintenant un couple. Donc tout n’est pas perdu. N’est-ce-pas?…. N’EST-CE-PAS??!?

« Qu’est-ce que ta vulve intérieure te disait? », demande Naadei à Julie en revenant de l’activité du vignoble chez les parents de Jay. Cette dernière tripe sur Patrick qui lui, aime bien Marjorie mais est turned off par le fait qu’elle fume. Il aime bien Julie aussi, mais on va se le dire, il l’aime en ami. Je ne veux pas être plate, je suis vraiment into le body positivity et l’acception de soi dans la vie, mais arrêtez de mettre des toutounes dans une compétition où c’est juste des douchebags musclés sans culture de l’autre bord, parce que ça ne marchera jamais!

Les candidats en général n’ont pas de coup de cœur pour Éloïse et sa froideur. Noémie et Charles se sont bien entendus et ça regarde bien, mais Charles a peur du fait qu’elle est un peu chatte et il réalise qu’elle a été mielleuse avec tous les gars. Oh oh. « Ok c’t’une p’tite crisse », constate Mickaël, parce qu’elle parle à tous les garçons. Quant à Martine, elle chiale encore qu’elle n’est pas bien dans la maison mixte, elle ne s’entend pas bien avec les grosses babines et la frigide.

Parlant d’elle, elle va jusqu’à dire que Jay est le Coco Chanel du Québec. Pourquoi, me demandez-vous? Eh bien, elle dit que Coco a été la première à porter des pantalons (lol madame) et que Jay aussi pousse les limites en se teignant les cheveux et en portant du vernis à ongles. C’est vrai que c’est audacieux pour la télé québécoise et j’adore ça, mais tsé… pousse pas, fille!

Lorsque les gars visitent les filles de la maison mixte, attaqués à coup de Bulles de nuit, Marjorie se garroche sur Luis-Maxime (émoji de cœur) pour tenter de l’hypnotiser avec ses lèvres tout à fait naturelles. « Il est caliente », conclura-t-elle. Pendant que plus tard elle radotera sur ses rabais d’agent de bord (qu’elle n’a plus aujourd’hui), Patrick s’emmerde tant qu’il se met à penser au fait que juste alors qu’il faisait son entrée dans OD, un mystérieux membre de sa famille est décédé. Luis Maxime s’en rend compte et il le prend (I wish!) à part pour le consoler. C’est beau, la bromance! Éloïse, qui est vraiment drabe, aurait peur de s’ennuyer en couple avec Patrick. T’inquiète, fatigante, lui non plus ne tripe pas sur ton cas. Aucun des gars dans la maison masculine non plus d’ailleurs!

C’est au tour des filles de visiter les gars dans la maison mixte. Pour l’occasion, Julie, probablement interrompue alors qu’elle lavait le plancher à quatre pattes, porte un jean troué, un tube top vraiment pas flatteur (allô les seins bananes) et un foulard de ménagère nouée sur la tête. Elle doit sentir le Pinesol, genre. « Vous êtes belles! », dit Vincent à toutes les autres filles.

Alors qu’elles visitent le quartier des gars, les filles sont étonnées de savoir que Renaud (que Naadei compare à Bradley Cooper) et sa couperose pratique le tarot. En effet, il explique qu’il se tient avec des chamans dans des fêtes foraines je pense? J’ai pas trop compris. Alors que Vincent ne laisse pas le temps à Noémie de parler, Stacey est occupée à dire des « sontaient » à Renaud, qui en déduira qu’il n’a pas d’affinités avec elle. Du bord de Naadei, elle réalise que William est le genre de gars qui se fait tatouer des paroles de chanson de Frank Ocean sans le savoir.

Drôle, colorée, gros coup de cœur de la part des autres filles. Voilà comment Julie est décrite par les gars après son départ. Quant aux filles, elles sont littéralement bandées sur William, Vincent et Renaud après la rencontre. Marjorie, elle, pense que Mickaël est un mâle alpha, alors que Vincent avoue avoir un petit quelque chose pour Éloïse. S’ensuit une discussion de pets sensée et nécessaire.

Noémie me gosse. Je trouve qu’elle est molle, elle n’a pas de colonne pis elle est négative et fatigante. Naadei prend la peine d’essayer de lui remonter son estime et c’est pas long que les autres filles viennent s’assoir pour en parler. Alors que Julie parle de son combat quotidien avec les apparences et tout, Naadei la mannequin vraiment bombe raconte qu’elle a déjà été « chubby ». Parole de gros, on adore entendre parler les maigres de leur struggle avec leurs poids.

Jay apprend aux candidats que Noémie la molle et Patrick le pilote sont ceux qui ont récolté le plus de votes lors de l’entrée dans les maisons parmi le public. Ils ont donc droit à une date dans la maison de l’amour! Pour l’occasion, Pat porte un kit léopard et il finit par se confier sur son drame familial à Noémie. Sur ce, Jay arrive et vient leur annoncer une grande nouvelle. « Awaye, accouche », lui lance Patrick avant d’apprendre que le couple ira vivre dans la maison mixte! Ils devront aussi choisir un des deux candidats mixtes qui iront dans les maisons ordinaires. « J’gère pas! », lance Noémie, bien sûr. C’est pas trop long que les deux s’entendent sur l’identité de la personne. « Aquaman », dira Patrick en parlant de William. Cette comparaison me lève le cœur.

Dans la maison mixte, le débat pour choisir quelle fille ira vivre de l’autre bord est de courte durée. Éloïse s’empresse de fermer la porte en disant que son top 1 est là, en parlant de Vincent, donc qu’elle ne veut pas partir. Martine, cheveux flops immondes sur la tête, déclare qu’elle va partir et lance des petites flèches aux autres filles mais la marde ne pogne pas comme on voudrait. Les deux mégères restantes ont cependant peur de ne pas bien s’entendre avec Noémie la molle, Noémie la sensible.

Tout de go, Patrick va voir Éloïse pour se confier et pour s’excuser de la première date poche qu’ils avaient eu au vignoble. Il finit par lui raconter son drame familial et elle est ébranlée, pas juste parce qu’il porte des Crocs verts dans la maison. Elle est consciente que sa carapace (« c’est mon tendon d’Achille », dit l’ignorante) est tombée face à lui. Elle s’en veut de l’avoir jugé et dit avoir appris une leçon. J’y crois pas, comme.

William doit justifier le commentaire de sa présentation en arrivant dans sa nouvelle maison, celui où il dit « Je suis ici pour faire chier les gars », ou quelque chose comme ça? Bref. Il dit qu’il a un gros caractère, mais qu’il est ben fin. « Est-ce que vous allez vouloir être mes amies? », demande Martine en sautillant en arrivant chez les filles, visiblement pas dérangée par les pantalons parachute jaune fluo de Julie. J’ai vraiment l’impression que Martine ne matchera pas avec personne et fait juste prendre une place de trop dans l’aventure.

Il va y avoir un 5 à 7 entre tous sauf la maison mixte et Julie est dévastée de se rendre compte que Patrick ne sera pas là. Ses gros cils croches devront donc se rabattre sur un autre gars. Du bord de la maison mixte, ils apprennent qu’ils pourront espionner un peu les candidats ET ils devront choisir les trois candidats qui seront en danger cette semaine. Ayayaye.

Stacey peine encore à se démarquer, à part pour corriger Jamie, qui pensait qu’elle avait de la misère à parler français parce qu’elle est Grecque. Haha, non non, c’est juste parce qu’elle doit venir genre du West Island ou de Laval. En deux minutes, Martine a réussi à se mettre Naadei à dos en s’immisçant dans sa conversation avec Mickaël et de semi confirmer que tous les gars la voient plus comme une amie, vu qu’elle est énervée et zéro sexy. Pis ya juste Émilia qui tripe sur Carl pis Carl qui tripe sur Émilia.

« Julie a pas de cou dans le générique », remarque Alex. « Pas plus que dans l’émission », répondis-je, pendant qu’on s’installe pour la soirée d’élimination. « Enfin un peu de chest! », dit-il encore, alors que Vincent, Patrick et Renaud mijotent dans l’eau chaude du spa en parlant de frencher des filles. « J’ai envie de lui croquer les lèvres comme j’ai croqué mes céréales », dit Vincent en parlant d’Éloïse et de ses lèvres mal refaites.

La première escapade est là! C’est l’heure de la bouteille. Je jubile, parce que je suis content qu’on soit revenu au concept du hasard et non des couples déjà décidés. Renaud est sélectionné et il décide d’y aller avec Andréanne. « Bravo les amis », conclut Jay.

Le voyage est à l’Île d’Anticosti et ça part mal avec Andréanne qui dit « aréoport ». On les regarde arriver en slow motion. « Ok, ils ont tu fait un OD juste au Québec? », demande Guillaume, qui vient de se réveiller. « Ben non, Anticosti, c’est pas au Québec! », déclare Alex, alors que tout le monde se retourne tranquillement vers lui, incrédules. Pauvre Alex. Pis pauvre Andréanne aussi, qui pense que pêcher à la mouche signifie pêcher des mouches. Le paysage est à couper le souffle, mais le voyage est un peu plate, parce que les deux sont plates. Andréanne s’exclame à rien et Renaud fait comme si elle avait un quotient intéressant. Comme elle l’a friendzoné rapidement, les deux sont juste ben amicaux un envers l’autre.

Genre le gros mystère entourant le sac de raisins de la maison mixte, dont la marque est brouillée en post-prod est plus intéressant que le voyage. Au pire, mettez-les dans un pot?

« Bon, Julie a son hottest look de la saison », observe Alex, alors que Jay annonce à tous qu’ils auront droit à un voyage virtuel, grâce à Poppers. Pas n’importe où, dans l’espace! Rien de moins. C’est Carl et Martine (la prod a décidé) qui iront. « Mais là, je peux pas frencher avec un scaphandre! », s’exclame Martine. L’énervée déchante vite, puisque Carl lui avoue qu’il aurait préféré faire cette activité avec Stacey. Soudainement, il est plus distancé par rapport à Émilia, ce qui met la puce à l’oreille de Martine, qui se demande qui ment à qui.

Les deux se retrouvent dans un décor avec un arrière-plan un peu cheapette. « Poppers est pas gêné? », demande Émilie. « C’est tu le décor de Pluto Nash? », dit Alex. J’avoue que je pensais qu’il s’agirait d’un vrai voyage genre réalité virtuelle ou quelque chose, mais non, un décor en carton. La chambre est quand même mieux et les deux se couchent en discutant. Lorsque demandé à ce sujet, Carl dit que Julie est celle qui provoque le moins d’intérêt chez les garçons, surprise, surprise. Ah pis Martine constate encore que tout le monde veut juste être son ami dans la vie.

Julie est triste de savoir que les gars ne veulent rien savoir d’elle et s’y attendait. C’est pour ça qu’elle attend Carl au party de pied ferme. Pis de mollet mou. La thématique est Brésil pis c’est gênant. Le pauvre drapeau qui sort direct de son emballage, taqué au mur avec deux boas verts du Dollarama. Marjorie flirte encore avec Luis et Charles et Éloïse ont une belle discussion. « Y fittent pas ensemble, c’t’un couple plate! », observe Vincent.

« Pour moi le physique, c’t’important, bla bla bla », dit Carl à Julie pour se justifier pendant le party. Comme si « le physique » équivalait juste à un corps de mannequin petite taille. Je sais que tout le monde hate sur lui, mais on ne peut pas dire qu’il n’est pas franc. « Pocahontas d’Amérique du Sud », qualifie William la belle Naadei parce qu’elle a des collants dans le front. Émilia tente le tout pour le tout et essaie de se rapprocher de Jamie, qui est bien heureux de faire balader ses mains sur le corps de la pauvre fille.

Charles pis son chapeau qui tape vraiment sur les nerfs a un petit discours de gars chaud avec Noémie. En gros, il lui demande d’être patient le temps qu’il checke s’il peut pas récolter quelque chose avec Éloïse. Sinon, il va revenir vers Noémie promis, promis, la!

Du retour du party, Émilia avoue que Jamie a maintenant dépassé Carl dans son top et Martine continue d’avoir mauvaise réputation chez les gars. « C’t’une grosse gameuse! », dit Carl à son sujet. Même son de cloche pour Noémie; les gars réalisent qu’elle butine à pratiquement toutes les fleurs. Elle a trop de top 1 et a les jambes complètement ouvertes. Vincent, qui ignore tout de ça puisqu’il est dans la maison mixte, lui avoue qu’il a le goût de l’embrasser, mais fidèle à elle-même, elle fait rien.

Tout premier souper d’élimination, qui se déroule chez les filles. Pour l’occasion, Julie a enfilé sa robe brune la plus serrée et arbore des cerceaux de hula hoop aux oreilles. Naadei résume qu’elle est into William, tout comme Andréanne. Je ne comprends pas. Stacey avait vraiment les hormones dans le tapis durant le party mais elle a dû se résoudre à prendre une longue douche téléphone au retour, parce qu’aucun gars ne l’a approché.

Pour l’éviction, la maison mixte y va stratégique : la gang met Mickaël parmi les gars en danger, soit Jamie et Carl, parce qu’elle est sûre qu’un des deux derniers va être éliminé.

« C’est quelqu’un avec une bonne énergie, un bon vivant », décrit Martine d’une manière beige avant de sortir la photo de Mickaël de l’enveloppe.

La gang d’épais de la maison mixte reste bête! On voit en flashback que Martine a flanché, vu qu’elle est venue à OD pour se faire des amies. VOYONS MADAME UN PEU D’AMOUR PROPRE.

 

Michaël

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *