Occupation Double Afrique du Sud, épisodes 25-26-27-28-29; Overdose de Guru, tension sexuelle et boudage

Deux secondes après l’élimination, Karl pense regretter son move d’avoir éliminé Polina. Il doute de la loyauté de sa douce girafe Ophélia. Oh well. Cette semaine, quelques twists le fun, mais surtout, des larmes pis des crisettes.

Les filles de la troisième maison sont ben excitées d’emménager avec les guédailles de la première cabane. Tsé, moi aussi si je vivais avec Camille, Ophélia pis Trudy, je serais content de voir d’autre monde, même si c’est la plate à Naomy. Trudy, aidée de ses problèmes de peau, est particulièrement extatique, mais Alex-Anne l’est moins. « Des filles, ça se laisse trainer », observe-t-elle en gros stéréotype. « On reste unies jusqu’à la fin, jusqu’à la mort », exagère Naomy, qui pense avoir la personnalité pour établir des règlements à la folle à Camille.

Après que Trudy ait trainé sa guitare dans sa nouvelle demeure, les filles réalisent vite qu’il y a six lits. Elles sont sept. Claudie va-t-elle enfin avoir ce qu’elle mérite et dormir dans un garde-robe fermé à clé ? Ça serait nice, je pense envoyer mon idée à la prod. Tout le monde pense que Naomy va être éliminée sous peu, preuve qu’ils ont un peu de bon sens. Le vajou de Trudy est gonflé d’excitation, parce qu’elle pense avoir les trois gars à elle toute seule.

« Polina dit que ses lèvres ont touché à celles de Chris », rapporte Alex-Anne à Rym. Franchement, madame ! BOF là ! Rym est contente que la poupée russe est partie, parce qu’elle lui aurait tapé sur la gueule. Je ne peux m’empêcher de trouver Rym vraiment belle, malgré son fard à joue rushant et ses boules qui décidément, ont un problème de gravité vs soutien.

Voilà, c’est officiel, une fille partira ce soir. Les vieux gars choisiront qui part, mais les nouveaux, qui n’ont jamais vu les filles, ont pu sauver deux filles du danger. Ils ont choisi Alex-Anne et Trudy. Ouf, ça regarde pas bien pour la stoïque Naomy. Elle part bouder alors que Claudie fait une pathétique tentative de montrer leur cri de ralliement aux nouvelles. Tout le monde s’en torche, nous inclut.

Les gars s’entendent assez rapidement lors de la délibération. « Elle est encore jeune, elle aura le temps de se faire valoir dans sa vie », dit Kiki en parlant de Naomy, vu que les autres filles sont vraaaaaaiment plus vieilles. Avant qu’elle quitte, Chris juge que c’est bon de s’excuser d’avoir frenché Rym. Naomy en profite pour glisser que Rym doute de lui et de sa qualité de player. Elle quitte ensuite super sereinement et gracieusement.

« On est dans le jus ! », lance Camille en parlant des nouveaux gars qui arrivent sous peu. Ça coule littéralement sur le divan. Jay arrive avec le jeu de la bouteille. C’est Camille qui ira faire du surf avec Kevin. Au deuxième tour, Alex-Anne est choisie et ira bien sûr avec Kiari. Je suis excité de savoir que je pourrai le voir en petit suit moulant. Kevin a déjà fait du surf, mais n’a jamais réussi à se tenir debout sur sa planche. Soooo… as-tu déjà fait du surf ou non ? « Je suis sûre qu’avec mon charme, je vais réussir à le faire lever », glousse la puérile à Camille. Ah pis Kiara ne sait pas nager. Peux-tu être plus cliché ? « Y’ a tu quelque chose que tu fais, à part être grand ? », demande Karl, qui reste à la maison.

« J’ai avalé un bouillon, l’eau c’est salé », observe Kevin l’érudit moyen alors que la gang essaie de faire du surf dans deux pouces d’eau. Ça prend pas deux secondes que Camille annonce qu’elle a mal au cou et sort de l’eau. Kevin la suit pour la frencher. Sidenote, criss que ça m’écœure, le Guru.

Autre twist ; un gars déjà dans l’aventure devra quitter cette semaine. Les guidounes savent déjà qu’elles vont se pogner à la table de délibération. Pour leur changer les idées, Jay leur montre l’audition de quelques gars Mentos qui feront leur entrée bientôt.

Camille est into Étienne, un autre mannequin. Je ne peux que déduire que le terme « mannequin » est vraiment utilisé au sens vraiment large.

Rym mouille sur Louis-Philippe, le joueur de biseball. Il a l’air fendant et imbu, tout comme Chris, donc ce match ferait du sens.

Math effectue un retour fracassant (pas vraiment) et Camille est contente. « J’ai vu en lui un potentiel, genre père de mes enfants futurs ». Calme-toi, la frencheuse de moustachu ! Math, lui, a un faible pour Trudy la future porte-parole de ProActiv. On peut espérer, en tout cas !

Louis veut des rapprochements et trouve qu’Ophélia a l’air sympathique. Thank you, next.

« J’ai une grande gueule pour un gars de 22 ans », dit le masso poilu prénommé Philippe.

Êtes-vous prêts à vomir sur votre écran ? Jay vient annoncer que le voyage de la semaine sera à Londres ! Tout le monde est vraiment excité. Pour savoir qui ira dans cette ville, on voit un vieil extrait de Claudie qui dit qu’elle veut apprendre à connaitre Kevin. Claudie, en apprenant qu’elle part donc avec Kevin, se met tout de suite à brailler parce qu’elle trouve injuste d’avoir la chance de partir en voyage gratuit dans l’une des plus belles villes du monde pendant que ses chums de fille restent à la maison. Épaisse. « Ark, ark », dit Mathieu, qui apprend la nouvelle de son bord et casse un verre. Étonnamment il ne parle pas de Claudie, mais de « l’osti de jeu de marde ». Claudie va brailler un peu plus dans la cour.

Je trouve les filles vraiment bonnes de ne pas rouler des yeux devant elle quand elle vient faire son show de pauvre fille sans défense. « C’est pas correct de faire ça à un être humain, ok? », pleure-t-elle. « Moi s’il faut que je parte à soir, man, je m’en fous, je vais faire ma valise », rajoute-t-elle en fillette gâtée. Aussi, elle dit à Mathieu, lorsqu’elle lâche ses larmes pathétiques sur lui qu’elle a peur en avion et voulait qu’il soit à ses côtés. « Si t’es en amour tant que ça avec Mathieu, rentre don à Montréal avec ! », dit Camille à la caméra. En confidence, là, pas comme dans Ramdam. PS, Camille, arrête de dire l’expression « mon boy ». Personne trouve ça branché. Claudie en revient rapidement. « Ça fait partie de la game, c’pas grave », dit-elle en ne prenant pas sa douche avant de partir.

Chris a le droit à un petit moment de mise au point avec son aguicheuse doudoune dans la cour, sous le regard de Kiari et de Karl, qui espionnent en se pinant pratiquement. Où ya de la gêne, ya pas de plaisir. Mathieu s’y met de la partie, à ma satisfaction. Rym se fait rassurer par Chris sur ses intentions et les deux s’embrassent avant de se quitter. « Je fonctionne avec mon cœur et mon cœur me dit que c’est lui… pour l’instant », conclut-elle.

En consolation de la perte de son hystérique, Mathieu va faire un tour d’avion. Il décide d’y aller avec la grande bouche à Ophélia. Ils se rendent à Hermanus et embarquent dans un minuscule Cessna. Pour l’occasion, Mathieu a revêtu son plus beau t-shirt, du même modèle que tous ses chandails, mais il est mauve. Le pilote leur garroche quelques faits sur les baleines qu’ils voient dans l’eau et Mathieu a un peu envie de vomir quand ça brasse. J’avoue que l’expérience a vraiment dû être incroyable.

Camille, qui a une addiction sérieuse aux Guru, revient sur la réaction de la conasse à propos de son voyage à Londres. Les filles en reviennent pas de son discours imbécile. Durant ce temps, Mathieu se fait friendzoner par Ophélia. « Si j’avais pas Karl, ça ne m’aurait pas dérangé, je t’aurais frenché. » Rien de mieux que de se faire dire que ça ne dérange pas à quelqu’un de se faire frencher. Romantique, la femme d’affaires de Québec !

Durant une soirée vérité ou conséquence (non, pas celle dans le sous-sol chez mon amie Jenny quand j’avais 15 ans et que je voulais juste frencher mon ami hétéro, là, une autre), Rym avoue qu’Ophélia lui a déjà tapé sur les nerfs et Mathieu embrasse Karl. Kiari saute dans la piscine tout habillé. Fou de même. Chris, en parfait player, est vraiment le genre de gars avec qui on déteste jouer ; il pige une question, la remet dans le pot et refuse de faire une conséquence. T’es plate. Lorsque Trudy avoue qu’elle éliminerait Claudie, parce qu’elle a l’impression qu’elle n’aime pas tant le jeu, Mathieu boude un peu et est irrité. Faudrait en revenir. Il finit par dire qu’il ne fait pas confiance à Kevin et ça, ça gosse Camille, qui s’était repassé les cheveux pour l’occasion. Lorsqu’il quitte pour prendre l’air, Trudy trouve que c’est un moment adéquat pour pleurer et ramener ça à elle. Puisque c’est le premier moment qu’on lui accorde depuis le début de la saison, c’est pardonnable. Mahieu finit en pleurant dans les bras de Chris. Plus tard, Rym va chercher un peu de validation auprès de Kiki en lui disant qu’il est son top 2 et en lui demandant de confirmer qu’il la trouve hot. Est-ce qu’elle sent la soupe chaude ?

À la fin de la soirée, Ophélia est un peu tannée d’entendre parler de Mathieu et se jette sur le fait que Chris a vraiment été poche pendant le jeu. C’est pas long que le ton monte entre elle et Rym et Ophélia demande aux autres filles de l’appuyer, mais personne ne dit rien. « Si t’as rien d’autre à dire, ferme ta bouche », lui dit respectueusement Rym. Les gars, de leur bord, sont convaincus que Mathieu s’est tiré dans le pied et qu’il est sur le bord de la porte.

Vu que ça prend un peu de contenu, les gars ont le droit d’aller décorer (?) la troisième maison pour les nouveaux gars. « J’engage du monde pour décorer ma maison », confie Karl. Alors que les gars gonflent des ballons, Kiki passe son temps à se questionner sur l’orthographe de « coin-coin ».

« Si Kev part, c’est sûr que je ne pars pas », confie Camille, déjà en train de s’imaginer forniquer avec Louis, qui n’est même pas encore arrivé.

Claudie et Kevin sont à Londres. Les deux gossent déjà avec leurs blagues de faux rapprochements, qui cachent probablement une envie de se taponner les parties. Après avoir tenté de faire du vélo à grosse roue en avant (m’tente pas de Googler), ils font une promenade sous les flashs des gens qui les prennent en photo. « Ça nous donne une idée de ce qui nous attend à Montréal », dit Kevin. Pendant un pique-nique, Claudie essaie d’expliquer sa réaction lors de l’annonce du voyage, mais Kevin semble avoir un peu la nausée. « T’agis en bébé », pense-t-il.

Ils sont ben excités d’aller dans une convention de tatouage. « Ça faisait longtemps que je voulais une montgolfière sur le bras », nous apprend à tout hasard Kevin, alors que Claudie se fait tatouer par un enfant de dix ans une petite fleur ou quelque chose sur la cheville. « On s’est fait tatouer ensemble, on n’a pas le choix de se rendre en finale ensemble », dit-elle, logiquement.

Alors que les gars (sauf Karl) s’entendent pour essayer de faire éliminer Kevin, Jay vient annoncer qu’un couple ira visiter le parc national de Table Mountain en rappel. Karl ira, avec celle qui, il me semble, fait toutes les activités, Camille. Elle est vraiment stressée par l’activité, alors que Karl, paquet bien serré, est ben heureux de descendre dans le vide. Par la suite, Karl se garroche pour parler du plan des gars. Elle est évidemment outrée.

Je suis vraiment jaloux du déjeuner McDo que tout le monde consomme ensemble.

Ah non, le concept Su’a Pop existe encore et c’est le thème du party cette semaine. Tout le monde est en couleur, pis ça boit des trucs chimiques. Chris avoue à Ophélia qu’il est stratégique, pis Rym trouve ça un peu trop intense. Alex-Anne avertit Mathieu de ne plus agir en attardé si Claudie part en voyage avec quelqu’un d’autre. « J’aime ça quand ils nous reçoivent. Ya de la tension sexuelle », confie Karl, complètement chaud. Alex-Anne et Kiki frenchent dans la chambre, sous le regard attendrissant voyeur de Camille, qui est seule sur son lit.

Mathieu le dépendant affectif est vraiment heureux de voir sa blonde revenir. « Donnez-moi cinq minutes, c’est fini ! », lance-t-il alors que les autres l’encouragent à aller faire l’amour à sa guidoune tatouée. Il est pas mal rond pis a de la misère à retenir ses larmes en lui parlant. Camille, qui se frotte le minou sur la jambe de son homme, raconte tout de go que les gars ont passé la semaine à bitcher contre lui. « Je pensais qu’on était passé à autre chose », dit-il, déçu.

Bon, je l’avoue, telle une vielle madame devant le retour télévisuel de son beau Éric Salvail, je suis vraiment émoustillé de voir la chimie entre Rym et Chris. Sous l’effet de la Pop, qui semble vraiment faire des ravages, les deux s’agacent vraiment intensément pis je voulais en voir plus. À la place, on voit les lèvres molles de Rym jurer qu’elle allait quitter si c’est son homme qui est éliminé.

Pendant que je bois un grand verre d’eau froide, Kevin confronte Mathieu au sujet du bitchage et celui-ci regrette amèrement en se traitant genre douze fois de raisin. Soudainement, Rym est devenue ton amie gossante qui braille sur le trottoir quand le bar ferme. Elle aime tout le monde et ne veut pas que personne ne parte, ok ? Va te coucher, chère. Claudie en profite pendant que sa chum est en crise de larmes à côté d’elle pour rappeler qu’elle a ben aimé son voyage, au grand dam de Camille, qui est encore fâchée qu’elle ait fait une scène pathétique avant de partir. « Va chier câlisse », dit-elle.

Petite scène de ménage chez les gars alors que Kevin et Karl confrontent Kiki et Mathieu au sujet de leur stratégie d’éliminer Kevin. Ça finit en blâme sur Chris, qui dort tranquillement dans la chambre. Le lendemain, il est songeur et réalise qu’il a été trop stratégique dans son jeu. « Des fois ça serait mieux d’avoir un moins gros cœur », dit-il, les larmes aux yeux.

Trudy répète au souper d’élimination qu’elle est vraiment excitée par l’arrivée des gars. Dès que les filles mentionnent que Chris est stratégique, Rym passe proche de s’emporter, pis le plat principal n’est même pas arrivé. Jay revient sur la réaction infantile de Claudie juste pour qu’on rie d’elle encore un peu. « J’ai trouvé que c’était une réaction de bébé lala », dit Camille, avant de mentionner qu’elle est plus vieille qu’elle et que c’est normal que la petite jeunesse à Claudie réagisse en épaisse. Ah oui ? Rym, incapable d’écouter les autres, tient à mentionner que contrairement à Kevin qui a embrassé Jennifer et Kawrl qui a frenché Polina, Chris ne lui a jamais joué dans le dos. Mais les filles semblent avoir déjà leur idée de faite.

Kiari et Mathieu ne sont pas en danger cette semaine selon les filles. Kevin, Karl et Chris sont au centre de la discussion et Rym tente de faire comprendre qu’en raison de son passé difficile (dont elle parle apparemment aux cinq minutes) et que Chris est coach de vie… mais elle n’a pas le temps de finir sa pensée. « SCUSE MOI MA BELLE », l’interrompt Camille, en furie. Elle commence à dire qu’elles ont toutes un passé difficile et qu’elles ne se servent pas de ça pour faire pitié. Alex-Anne est là pour remettre l’ordre avant que Camille ne s’arrache les paupières. Rym, Ophélie et elle quittent la table, alors que Claudie, Alex-Anne et Trudy tranchent.

J’avoue que je n’ai pas vu venir que Chris est celui qui est remercié. « Wooh », dit-il en l’apprenant. Rym, en larmes, nous confie se sentir trahie par Claudie. Dire qu’ils n’auront même pas l’occasion de consommer leur chimie qui m’allume depuis mon divan à Montréal ! « J’ai perdu mon Dalaï-Lama », dit Kevin, qui fond en larmes dans les bras de son chum. « Kevin a suivi des cours d’art dramatique à Julliard ! », me dit mon amie Caroline, pas impressionnée. Moi, je suis quand même touché. Ou je voudrais le toucher ? Je ne sais plus.

Ah, pis si vous vous demandiez, non, Rym ne part pas avec lui. Mais elle lui demande de l’attendre, pendant qu’ils s’embrassent sensuellement. Vraiment sensuellement… faut que j’aille me coucher, bye.

Michaël

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *