Occupation Double Bali, épisodes 42-43-44: Manigances, anxiété et tente à cul

C’est fini le beau temps des Poppers innocentes et du lichage de lèvres sans arrière-pensée. On réalise cette semaine que la fin approche et les candidats deviennent tranquillement plus stratégiques. Nous aussi on a besoin de stratégie; faut éviter que Sansdrick et Joanie gagnent un mini-loft Bonneville, même si on les aura probablement oubliés d’ici Noël.

Pascal-Hugo annonce tout bonnement à Adamo que sa famille était assez riche pour voter plein de fois pour lui afin de faire de lui le candidat coup de cœur de la saison. Il compte garder ça secret, mais en parle tout de même à Jessie, qui est à l’envers d’apprendre qu’elle couche avec Québec’s sweetheart. Elle pleure de « bonheur » et ouvre rapidement sa trappe à Shanie et Alexandra. Joanie, qui s’emmerdait pas loin, s’impose dans la conversation et apprend tout. Comme ça ne la concerne pas, elle n’est pas intéressée.

Un couple chanceux s’en ira à Zanzibar cette semaine. Comme Karym, Shanie, Adamo et Alexandra sont tous allés en voyage dernièrement, la bouteille choisira entre les quatre restants et c’est sur PH et Jessie qu’elle s’arrête, au grand malheur de Sansdrick, qui prend ça personnel encore une fois, parce qu’il pense qu’il mérite un voyage.

plate.png

Un gros rire diabolique au ralenti de Jay qui annonce aux candidats qu’ils ont fouillé leurs comptes Instagram et Facebook tente de nous faire croire qu’on y verra des choses juteuses, mais on sait très bien que le tout risque d’être vraiment plate. On voit Adamo faire du rap, ce qu’Alexandra trouve très sexy. De son côté, elle, on aperçoit des vidéos d’elle en brune, des petites capsules qu’elle doit mettre sur YouTube. Elle dit qu’elle fait ça quand elle s’ennuie parce qu’elle aime ça, faire du montage inutile. Pascal-Hugo n’a pas rien de gênant, que des photos splendides de lui, qui coupe le souffle de Jessie, qui est impressionnée par sa beauté. À cause de sa réputation dans le monde de la natation, il « ne fait pas le cave sur internet », mais accepte de venir à Occupation Double. Hum. Jessie se met à capoter inutilement, oubliant qu’elle est maître de son propre compte Instagram; elle a publié un vidéo d’elle qui se pavane en brunette parmi les citrouilles du Marché Atwater, avec une couronne sur la tête. Comme d’habitude, on n’a aucune idée de quoi il s’agit, puisque les monteurs nous détestent. Karym n’a qu’une seule photo sur internet et Shanie est bien contente qu’on puisse la voir danser dans une vidéo.

honte.png

Sansdrick s’ennuie de son chien. On voit une seule photo de lui avec son pitou et la musique mélodramatique part. On le voit aussi dans un vidéoclip avec une guidoune, qui est « ma partner, ma meilleure amie, mon ex ». Gros plan sur Joanie, vu que tout le monde s’attend à ce qu’elle surréagisse, fidèle à elle-même, mais non, la surprenante insipide ne dit pas grand-chose. On passe à ses photos à elle, alors qu’elle espère vainement que la production va montrer des « belles » photos. Mais ce ne sont que des clichés d’elle nue, sur un lit ou nue sur un divan. Pascal-Hugo trouve ça bien ordinaire, alors que ça excite plutôt Jessie.

artiste.png

« Je ne sais pas à quoi j’ai pensé de venir m’exposer sauvagement comme ça devant le Québec », dit Joanie, songeuse, mais un peu en retard, à Sansdrick, comprenant probablement l’image qu’elle projette aux téléspectateurs. T’as pas fini, les regrets, attends de regarder les émissions! Sansdrick commence à être tanné de glander à Bali et a certainement hâte de consulter un dermatologue pour son bouton de barbe qui s’infecte et lui mentionne qu’il pourrait quitter l’aventure. Dans le livre de Joanie, s’il part, c’est qu’il abandonne aussi leur relation. Sansdrick ne voit pas le rapport, puisqu’il ne comprend pas le message subtil de sa blonde, qui veut un Jeep en sortant de là. En effet, elle lui dit qu’elle serait bien déçue puisqu’elle lui faisait confiance pour finir gagnante cette année. Sansdrick lui fait remarquer qu’une maison vaut moins que sa santé mentale. Principalement un petit loft sur la Rive-Nord.

coit.png

Les candidats auront ce soir un party pyjama. On sent que tout le monde est blasé, possiblement parce qu’au moins 50 % des couples ont déjà consumé leur amour charnel. Mais bon, les garçons arrivent chez les filles et Joanie est charmée; elle a l’impression qu’ils sont soudainement de retour à la vie normale. C’est sûr qu’elle doit être habituée d’accueillir des gars chez elle à toute heure de la nuit. Les gamins jouent ensemble et Sansdrick a l’idée de construire une maison en coussins et en couvertures. « Une tente à cul version cheap Bali? », demande Anne-Maud en le regardant bâtir ça avec Alexandra, pendant que Joanie commence à bouder. Elle avoue être en manque (constant) d’attention et chiale pour ruiner le party de Sansdrick. « Je suis comme un bébé gâté, là-dessus », dit-elle, comme si elle était cute.

boudeuse.png

De son côté, Shanie discute avec Karym et Sansdrick qui est de retour à table après avoir laissé Joanie faire la baboune. Shanie a le malheur d’appeler Sansdrick « babe » en lui disant qu’elle a tout mangé le popcorn, ce qui fait réagir Karym, qui malgré tout retient un peu de Karine au niveau du caractère. Rapidement, il s’en va, fâché après la danseuse et va bouder avec Joanie. Les deux immatures se pompent eux-mêmes pendant que Shanie est bien relax et jase avec son ami et sa langue baladeuse. Trois heures plus tard, elle va rejoindre Karym, qui se vide le cœur. Shanie n’en revient pas de l’ampleur que prend la situation, mais tout se règle rapidement. En tout cas, selon le montage.

babe.png

Pendant qu’Alexandra et Adamo se frenchent à bouche-que-veux-tu, Shanie dit « I love you » à Karym avant de se coucher collée contre lui. Quant au couple de désaxés, ça fourre à grand ramonage dans la tente à cul qui vibre devant les caméras, rajoutant une couche de honte de plus à leurs familles à chaque coup de bassin.

La troupe se rend dans des glissades d’eau, les mêmes qu’ont visités Karine et Philippe en se chatouillant les amygdales la semaine passée. Après quelques séquences en ralenti inutiles, sinon que pour montrer les fesses de Joanie, on nous annonce qu’elle veut faire la glissade la plus haute et la plus rapide. La gang monte donc tout en haut, puis Joanie réalise qu’elle pourrait avoir un peu d’attention. Elle commence donc à simuler une petite panique et ne veut plus glisser, bloquant du coup le chemin aux pauvres touristes qui attendent derrière. Shanie et Karym voient toutefois clair dans son jeu et comprennent qu’elle veut juste qu’on s’occupe d’elle. Elle finit par glisser pis ça finit là. Durant ce temps, Adamo est vraiment attachant parce qu’il est tellement excité de voir Alexandra en bikini trempe qu’il bafouille et perd ses mots en entrevue.

regardez.png

Andréanne Marquis, gagnante d’OD en Californie, vient ploguer son linge Womance, puisque c’est elle qui habite les candidates cette année. On peut dire ce qu’on veut, ça fait quand même changement du Château et autre Sirens qu’on nous a habitué pendant les précédentes éditions. Les gars choisissent donc un kit pour chaque guidoune, pendant qu’Andréanne et son nez rouge viennent rencontrer les filles. Alexandra est enchantée, parce qu’elle a toujours admiré Andréanne, du haut de son pas de personnalité. L’ancienne candidate partage son expérience d’après aventure, ce qui rassure les filles, sauf Joanie, qui réalise qu’elle va devoir parler au petit peuple éventuellement, elle qui n’est pas très sympathique. Tout le monde dans la pièce est d’accord avec elle.

Oh, comme c’est cocasse; tout le monde doit sélectionner un candidat avec qui il n’irait pas en date. Shanie choisit Adamo, Adamo prend Joanie, Sansdrick choisit Shanie, et Alexandra ne voudrait pas sortir avec Karym. Joanie et lui se choisissent mutuellement, ils pourront donc aller en rendez-vous ensemble, c’est-à-dire s’assoir sur un vieux paréo posé sur le banc de bois dans la cour. Pendant ce doux moment, Karym confirme à Joanie que sa stratégie fonctionne, puisque les gars l’ont trouvé une touche moins rushante cette semaine. Elle raconte sa déception envers Jessie et PH, qu’elle trouve stratégique. Ironique, un peu. Comme elle est une féministe reconnue et affichée, elle ne veut pas accepter qu’un gars dise quoi faire à une fille, comme elle considère que PH fait. Elle profite donc de son statut de grande féministe pour voler le drink de Karym. En revenant à la maison, pendant que Shanie se fait un snack à minuit, Joanie explique son point aux filles. Il n’y a qu’Alexandra qui trouve le revirement de situation un peu louche, mais Joanie étant ce qu’elle est, elle réussit à les convaincre que Jessie et PH sont le couple à éliminer.

Sansdrick commence aussi tranquillement à essayer de manipuler tout le monde de son côté et demande aux gars pourquoi, en fait, Jessie et Pascal-Hugo, qui, rappelons-le, sont partis en Tanzanie, sont les candidats chouchous pratiquement assurés de se rendre en finale. Adamo souligne qu’il croit en leur amour, alors que Sansdrick mentionne qu’ils sont le couple le plus dangereux de la compétition. La confusion apparait littéralement dans le visage d’Adamo, qui n’avait pas vu ça comme ça, mais il reste silencieux et ne dit pas aux autres que PH a une carte d’immunité.

Bien écarté le lendemain matin à se faire bronzer, Karym dit à Adamo qu’il a l’intention d’en savoir plus sur les deux autres couples et de parler à Sansdrick au niveau de ses intentions envers le hot mess qu’est Joanie.

strategique.png

Joanie et Sansdrick se rendent dans un hôtel de luxe pour déjeuner dans la piscine. « On est-tu ben, à OD? », constate celui qui annonce aux deux jours qu’il veut s’en aller. Pour faire changement, Joanie n’a rien de négatif à dire. Ils profitent de la splendide vue pour faire un ou deux pipis dans la piscine discuter stratégie, encore une fois. Les deux se félicitent de finalement ne pas être partis en voyage, puisqu’ils ont pu semer doucement le trouble dans les maisons et considèrent qu’ils ont de très grandes chances de gagner.

C’est à moitié nue que Joanie accompagne son chum pour aller au marché aux puces de la place. Alors qu’elle se trouve une robe, lui est anormalement et intensément intéressé à acheter des porte-clés. Alors qu’il la complimente sur sa nouvelle guenille, elle lui répond : « T’es tellement too much en ce moment, tu m’énerves! » Un vrai couple gagnant, là.

portecle.png

« Fa beau, fa chaud, sortez vos maillots », comme dirait la grande Guylaine Gagnon. Pour souligner le fait que nous, les épais, on gèle à Montréal en regardant une gang insignifiante chiller à Bali, ils boivent quelques Guru en jasant sur le balcon. Tout d’un coup, tout le monde s’entend bien, même quand Joanie se garroche en arrivant pour se vanter sur la belle journée qu’elle vient de passer. « Je deviens plus sociable », nous dit-elle, vêtue d’une veste rose transparente de type Barbie vidangeuse. Comme il n’avait rien de mieux à faire, Jay vient se baigner dans la piscine phallique et la bande fait un tourbillon et joue à Marco Polo. Les plaisirs simples de la vie. Avant de quitter, Shanie fait une petite plogue vraiment pas subtile pour Consignaction que je n’ai toujours pas comprise.

jay.png

C’est l’heure de la zizanie; Jay vient annoncer que seulement trois personnes pourront accéder à la table de délibération pour éliminer un couple dimanche. Joanie ricane déjà dans sa barbe, parce qu’elle sait qu’elle va voler le spot de Jessie. Elle manipule facilement ses amies molles en leur disant qu’elle va les protéger et est élue de son bord. Chez les gars, c’est plus difficile; Karym considère qu’il est assez neutre pour aller débattre, alors que Sansdrick veut utiliser sa rage pour éliminer PH. C’est Adamo qui doit trancher. Le malheureux est incertain et choisit Sansdrick. Karym est déçu et explique à Adamo que son chien est mort, parce que si ce n’est pas PH qui part, c’est lui. Adamo réalise rapidement son erreur et se noie dans une mare de confusion. « Yo, t’as foiré », lui dit Karym, éloquent comme toujours. C’en est trop pour Adamo, qui pense être en train de virer fou; il fait sa valise et a l’intention de s’en aller. « Quesss tu fais, buddé? », lance Sansdrick, interrompant Adamo dans sa crise de panique. Sansdrick ne semble pas comprendre qu’Adamo a vraiment besoin d’être seul et ne veut pas s’en aller, tentant même de le prendre dans ses bras, tout en n’arrêtant pas de l’appeler « buddé », comme si juste ça ne ferait pas pogner les nerfs à n’importe qui de sain. Adamo reste plié à tenter de respirer, en pleine anxiété, alors qu’un technicien lui vient en aide.

effet.png

Adamo survivra-t-il à son amitié avec Sansdrick?

Michaël

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *